Une prescription médicale n’est pas nécessaire pour prendre rendez-vous chez un ostéopathe. Le patient peut donc se rendre de sa propre initiative chez un ostéopathe, même s’il arrive souvent que des patients soient orientés vers cette pratique par un professionnel de santé : médecin, sage-femme, kinésithérapeute…

Déroulement de la séance :

L’interrogatoire : L’ostéopathe répertorie et analyse vos douleurs, vous interroge sur vos antécédents et sur votre état général.
Le diagnostic : L’ostéopathe réalise une série de tests prenant en compte l’intégralité du corps visant à mettre en évidence les zones de moindre mobilité afin de comprendre l’origine de vos symptômes et de vos douleurs.
Le traitement : L’ostéopathe utilise des techniques manuelles sur l’ensemble des tissus de l’organisme. Il propose un traitement en choisissant la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient en fonction de son âge et de sa morphologie.
L’ostéopathie (également appelée médecine ostéopathique) se fonde sur le contact manuel pour tout diagnostic et tout traitement. Elle respecte la relation qui existe entre le corps, la pensée et l’esprit et l’esprit sains et malades. Elle accorde une importance considérable à l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et à la tendance intrinsèque du corps à l’auto-guérison.

Les praticiens ostéopathes utilisent un large éventail de techniques thérapeutiques manuelles pour améliorer la fonction physiologique et/ou réguler l’homéostasie altérée par un dysfonctionnement somatique (structure corporelle), c’est-à-dire une fonction entravée ou altérée des éléments associés du système somatique, des structures squelettiques, arthrodiales et myo- fasciales et des éléments associés vasculaires, lymphatiques et neuraux.Ils utilisent leur connaissance des relations entre la structure et la fonction pour optimiser les capacités d’autorégulation et d’auto-guérison du corps. Cette approche holistique des soins et de la guérison des patients se fonde sur le concept que l’être humain est une unité fonctionnelle dynamique, au sein de laquelle toutes les parties sont intimement liées et qui possède ses propres mécanismes d’autorégulation et d’auto-guérison.